USBB 2010 GM1
 
Historique
 

Les Pionniers

Les adhérents des deux premières sociétés sportives Le réveil Beaumontois  crée en 1928 et l'Amicale Sportive Beaumontoise, créée en 1933, pratiquaient  les sports roi de l'époque la gymnastique et  le basket. La premiere équipe féminine, déjà, aurait vu le jour dans ces années la et jouait sur le premier stade de Beaumont situé à l'emplacement actuel de l'école maternelle.

Naissance de l'US Beaumont Basket

Naissance de l'US Beaumont Basket
Le 16 Fevrier 1947 à 9h00 la fusion entre l'Avant Garde Laïque Beaumontoise et le Réveil Beaumontois est prononcée. C'est la naissance de l'Union Sportive Beaumontoise.  De 1947 à 1950 deux équipes seniors masculines et féminines vont défendre les couleurs rouge et bleu. Puis c'est le sommeil jusqu'en 1964 qui voit arriver de nouveaux dirigeants dont Mr et Mme LARGIER qui vont relancer le club avec un nouvel entraineur Mr Tedoldi. Roger Largier, alors Président, était également OTM et lors des matchs il annonçait les fautes des joueurs. Lors de la saison 1966-1967, le premier titre pour l'USBB était les minimes filles, remportant le championnat du Puy de Dôme Honneur. En 1969-1970, l'USBB compte toujours quatre équipes : les féminines sont championnes Ufolep face au Cercle Féminin Clermontois (ancêtre du SCAB ), les minimes garçons sont 2ème en Ufolep et les juniors 4ème. Les seniors garçons sont champions du Puy de Dôme FFBB premiere série. L'USBB compte 70 licenciés et la cotisation est de 8 Francs pour les minimes et 15 Francs pour les seniors !

En 1971, un grand jour pour l'USB avec la construction du premier gymnase Salle de l'Artiere, inauguré avec la venue de l'AS Villeurbanne, ou évoluait Alain Gilles, qui rencontrera le Stade Français Genève.

En 1977, Pierre RICARD, ancien joueur de Nationale 1 au Stade Clermontois est nommé Président de la section. Il va s'attacher à structurer le club et lui faire prendre une autre dimension.Un nouveau bureau se met en place avec notamment le grand argentier de l'époque Albert Villeneuve. Celui-ci alors inspecteur des impôts gèrera la trésorerie de manière drastique donnant ainsi de bonnes habitudes à la section. Lors de la saison 78/79, l'équipe première masculine manque de peu l'accession en championnat de France N4 au goal-average. Cet échec, après une superbe période en excellence Auvergne, fait éclater le groupe et le club redevient essentiellement féminin (au niveau des seniors seulement), les équipes de jeunes restant une priorité. Quelques 25 ans plus tard, l'histoire se répetera pour les masculins ! En 1980, la section fusionne avec un club privé Saint Martin du Port qui 2 ans auparavant était en N2. Les caïds de l'époque s'appelaient Bertrand, Citerne, Champagnac, les frères Jamot, Jaremko, Michon, Fournioux et Maurin.

Années 80 : La famille s'agrandit et change de cap !

Années 80 : La famille s'agrandit et change de cap !
Lors de la saison 82/83, un nouvel entraineur Richard Leyre est recruté pour s'occuper des féminines. Le club a maintenant 100 licenciés et en accord avec les dirigeants, il va lui donner le caractère d'un club plus convivial et le faire progresser sur le plan sportif et technique.

En 1983, la grande famille de l'USBB pose pour la photo avec au deuxième rang à gauche le président Pierre Ricard et toujours sur le même rang à droite un entraineur qui ne sait pas encore qu'il le deviendra lui aussi. Au 4ème rang au milieu sur la photo à coté de ses frères Habib Berkani, joueur de l'équipe une deviendra l'actuel conseiller municipal chargé des sports.

En 1984, grande première à l'USBB avec la création du premier club de Baby Basket en Auvergne avec le soutient du CTR de l'époque Gaétan Lebrigand et de Jocelyne Binard proffesseur à l'UFR STAPS de Clermont-Ferrand. C'est Sylvie Gérald (future Mme Dubreuil), joueuse de l'équipe 1; qui dirige avec Hervé Aubry cette école. Elle aussi ne sait pas que 26 ans plus tard elle dirigera toujours cette école et deviendra Vice Présidente du club.

Le jour de gloire !

Le jour de gloire !
Deuxième montée successive pour l'USBB et année historique pour le club avec l'équipe une Féminine qui accède à la Nationale 4 pour la première fois de son histoire. Depuis cette saison 85-86, rien ne sera plus comme avant puisque l'équipe évoluera toujours en championnat de France.

D'abord N4, puis N3 et N2. De gauche à droite : Muriel Dodel, Elisabeth Brassier, Michel Montanier, Agnes Clérard, Fabienne Pouradier-Duteil Vichyssoise, Françoise Villedieu, Cathy Valli (Mme Huignard), Chantal Constancias (Mme Gros), Sylvie Gérald (Mme Dubreuil), Florence Arnaud, coach emblématique des poussines, Richard Leyre, le coach de l'USB, Brigitte Boige, Christine Vial, OTM haut niveau ,Nathalie Sauron, Christine Lafourcade secrétaire générale actuelle de l'USB.

Le club reste un précurseur avec les stages organisé pour les jeunes par Richard Leyre, avec Stirling Wright, entraîneur joueur du stade Clermontois, avec S.Howard et de Jean-Pierre Fescours.

On assite également à la mise en place également des premiers tournois trois contre trois et du traditionnel tournois international de pentecôte qui verra le passage d'équipes Hongroises avec PECS, Belges avec Le Royal Charlequins de Bruxelles, d'équipes Suisses, Allemandes, Italiennes.

Les 70 ans du club

Les 70 ans du club
Pour les 70 ans du club l'USB avait mis les petits plats dans les Grands ! Avant midi photos de tous les licenciés du club puis paella géante avec la présence de beaucoup d'anciens et de bons moments à se rappeler du passé. L'apres midi match de la NF3 avec une belle victoire sur l'équipe du Limoges ABC et surtout la dernière sortie en championnat de France de la capitaine Sophie Cristina. Cette dernière apres douze ans de présence assidue et au combien précieuse met un terme à sa carrière de joueuse pour embrasser une carrière de dirigeante en rentrant au comité directeur de l'USBB et au comité de pilotage de la CTC ASM US Beaumont. Elle fut fêté comme il se doit par ses coéquipières et les dirigeants avec fleurs, cadeau et tableau photos souvenir.
 
 
Pour ces 70 ans le club avait convié comme parrain deux anciens de la maison Beaumontoise qui portent haut les couleurs du club. Lisa Berkani qui joue à Mondeville qui joue en ligue féminine, absente pour raison de match était représentée par son papa Habib lui aussi ancien de la maison. Le deuxieme était Jérome Authier qui nous a fait l'amitié d'arriver les bras chargés de cadeaux en provenance du club de Bourges. Jérôme qui a commencé à l'école de basket de l'US Beaumont a été joueurs biensur mais également entraîneur des cadettes France puis pendant 5 ans en NF3 et NF2. Il est actuellement l'entraîneur adjoint de l'equipe féminine sénior de Bourges en ligue féminine.

NF2 2005-20016
1ère montée en NF2
Montée en NF2 2003-2004
Sénior 1 2011-2012
NF3 98-99
Stage Arbitres USB
Senior RM3
Sénior 1 2011/2012
SM2
SF1
Anniversaire 60 ans du club
Cadets champion d'Auvergne
Cadettes championnes d'Auvergne 2000
NF3 en coupe de France
Benjamines saison 2009/2010

70 bougies pour Beaumont

70 bougies pour Beaumont
Une première fois, le 22 janvier dernier, une seconde, le 9 avril prochain : 70 ans valaient bien une double fête anniversaire pour l’US Beaumont.
 
Dans moins de 10 jours, se fêtera un anniversaire pas si fréquent dans le milieu du basket auvergnat : le 16 février 1947, à 9 heures, précision toujours nécessaire à un sport où chaque seconde compte, que fut prononcée la fusion entre l'Avant-Garde Laïque beaumontoise et le Réveil beaumontois, donnant naissance à l'Union sportive beaumontoise. Une fusion qui se compte donc en années, 70 exactement, avec Artière et Mourette comme théâtres majeurs d'une histoire au rayonnement national puisque sa fierté relève aussi de 32 saisons de présence à ce niveau.
 
Aujourd'hui, cette dernière est assurée, en NF3, par une association, entente, alliance (à choisir selon sa sensibilité) avec l'AS Montferrand, après que le club, actuellement, présidé par Xavier Sillaire, a, aussi, partagé sa destinée avec le SCBF et surtout Cournon… Toute seule, comme une grande, l'USB avait connu la N2, au cœur des années 2000, en deux fois, d'abord sous la conduite de Jérôme Authier (aujourd'hui assistant de Valérie Garnier, en LFB, à Bourges), puis de Dominique Théas. Mais il en est ainsi dans les hautes sphères de la balle orange d'aujourd'hui : pour exister, il faut s'unir. Une clef que l'USB, on l'a vu, possède dans son ADN.
 
Et qui, en ces années 2010, ne nuit pas à sa vitalité propre : « Cette saison, nous comptons pas loin de 250 licenciés et avons engagé 17 équipes dans les différents championnats », témoigne Michel Montanier, ancien président du club, aujourd'hui en charge de la communication et des relations internes à la CTC (Coopération territoriale de clubs) créée avec les voisins montferrandais.
 
32 saisons de présence en Nationale

Avec lesquels, clin d'œil de l'Histoire, s'était bâtie la première unionæ masculine. Chez qui, on connut aussi un destin en Nationale, voilà une douzaine d'années. Pour une seule saison, en revanche, dans ce club pourtant grand adepte de la parité en termes de licenciés, mais où ce sont surtout les féminines qui brillent sur les parquets.
 
L'USB avait déjà dignement fêté ses 50 ans : les premiers pas de la fin des années 40, la relance du milieu des années 60, la montée en puissance des années 70 et comme le début d'une consécration au mitan des années 80 : lors de la saison 1984-1985, le club ouvre, le premier en Auvergne, une école de baby-basket, et la saison suivante, l'équipe fanion féminine, elle, obtient sa première montée en Nationale 4, avec alors Richard Leyre à sa tête.
 
Les 20 dernières années, auront elles aussi connu leurs richesses. Et une pépite, Lisa Berkani, génération 1997, joueuse de LFB, à Mondeville, réussite d'une formation beaumontoise ne demandant qu'à se valoriser au mieux.
 
Revenu récemment au club, Richard Leyre, cheville ouvrière de l'organisation de l'anniversaire, après un premier rendez-vous, le 22 janvier dernier, travaille à la mise en place de l'acte 2 des festivités usébistes.
 
Une pièce (match, spectacle, dîner et… surprises) à monter à l'occasion du dernier rendez-vous de la saison des filles de Hugo Boguslawski, coach de la NF3 et premier salarié du club comme responsable technique, le 9 avril prochain. Et qui promet, une nouvelle fois, une très belle fête de famille.